Nous contacter

Quels sont les indicateurs à connaître pour choisir son isolant ?

8 Juillet 2019
Quels sont les indicateurs à connaître pour choisir son isolant ?

Destiné à optimiser la performance thermique et acoustique d’une maison, un isolant ne se choisit pas au hasard… Conductivité thermique, valeur U, résistance thermique R, ISOLE, ACERMI, réactions au feu (euroclasses), M0, M1, M2… Il faut prendre en compte certains critères pour réussir votre projet d’isolation afin d’améliorer votre confort intérieur et réduire vos consommations énergétiques. Cotonwool vous donne quelques définitions pour vous aider à mesurer la performance de votre matériau…

Les coefficients indiquant la performance des isolants

Nom Définition
Valeur lambda (λ)  La valeur lambda représente la conductivité thermique d’un matériau et détermine la capacité d’un isolant thermique à conduire la chaleur ainsi que la résistance thermique (R) d’une épaisseur d’isolant donnée. Plus sa valeur est faible, plus l’isolant est performant. Cette valeur est essentielle dans la mesure où elle sert de base pour calculer d’autres coefficients isolants.
Valeur R La valeur R indique la résistance thermique de l’isolant pour une épaisseur donnée. Il caractérise sa capacité à ne pas laisser passer la chaleur. Plus la valeur R est élevée, meilleure est la résistance de la matière isolante. Pour obtenir la valeur R, exprimée en mètres carrés kelvin par watt (m²K/W), il suffit de diviser l’épaisseur du matériau (exprimée en mètre) par la valeur lambda (conductivité thermique).
Valeur RC Si vous optez pour un produit à plusieurs couches isolantes, vous devrez considérer la valeur RC. Cette valeur correspond au coefficient de l’isolation globale calculé en faisant la somme de toutes les valeurs Rs des matériaux. Plus la valeur RC est élevée, plus favorables seront les coefficients d’isolation.
Valeur U Anciennement appelé valeur K et autrement appelé aujourd’hui coefficient de transmission thermique, la valeur U évalue le niveau de déperditions d’une paroi. Cet indicateur tient compte du type d’isolant et de l’épaisseur du matériau appliqué à une partie du bâtiment. Plus le coefficient U d’une paroi est faible, plus cette paroi est isolante. Cette valeur représente en fait le contraire de la résistance thermique (R)
Valeur Rw+C (affaiblissement acoustique) En laboratoire, afin d’exprimer l’affaiblissement acoustique, un indice est principalement utilisé : Rw+C, exprimé en dB. Plus cet indice est élevé, plus la protection est grande et moins vous serez gêné par le bruit !
Déphasage Le déphasage thermique correspond au temps que la chaleur met pour traverser un isolant. Plus le nombre d’heures est élevé et plus il sera performant ! Il est donc important de prendre en considération les indicateurs techniques des matériaux et isolants : leur épaisseur (en cm) ou encore leur densité ou masse volumique (kg/m3). Plus ces valeurs seront élevées, plus le matériau pourra accumuler de la chaleur et ainsi préserver plus longtemps la fraîcheur au sein d’une habitation.
Avec une épaisseur suffisante, la chaleur traverse la laine de coton en 10 à 12 heures, c’est 5 fois plus qu’avec la laine de verre !

 

Des questions sur les performances de notre isolant Cotonwool ? Contactez-nous !

Les classements dans le monde de l’isolation thermique par l’intérieur

Nom Définition
Réaction au feu (Euroclasses)

Les Euroclasses intègrent différents classements :

 

- La réaction au feu s’exprime par les lettres : A, B, C, D, E, F :

  • A 1 et A2 : non combustible (matériaux inorganiques) ;
  • B : faiblement combustible ;
  • C : combustible ;
  • D : très combustible ;
  • E : très inflammable et propagateur de flamme ;
  • F : non classé ou non testé.
  • La présence de fumées est évaluée selon la lettre « s » :
  • s1 : quantité faible de fumées dégagée ;
  • s2 : quantité moyenne de fumées dégagée ;
  • s3 : quantité élevée de fumées dégagée
  • La chute de gouttelettes et de débris enflammés est désignée par la lettre « d » :
  • d0 : aucun débris ;
  • d1 : aucun débris dont l’enflammement dure plus de 10 secondes ;
  • d2 : ni d0 ni d1.
I.S.O.L.E

Ce classement est défini par l'ACERMI (l'Association pour la CERtification des Matériaux isolants) et est destiné à apporter  une aide au choix de l’isolant en fonction de son usage.

  • I : Incompressibilité: propriétés mécaniques en compression avec 5 niveaux : I1 à I5 (du moins au + résistant)
  • S : Comportement aux mouvements différentiels avec 5 niveaux : S1 à S5 (du moins au + stable)
  • O : Comportement à l'eau avec 3 niveaux : O1 à O3 (du moins au + imperméable) ; 
  • L : Propriétés mécaniques utiles en cohésion et flexion avec 4 niveaux : L1 à L4 (du moins au + résistant)
  • E : Perméance à la vapeur d'eau avec 5 niveaux : E1 à E5  (du moins au + perméable à la vapeur d'eau)

 

Qu’est-ce qu’une certification ACERMI et quels sont ses avantages ?

Garantir la performance thermique et la fiabilité nécessaires aux isolants thermiques afin qu’ils remplissent correctement leur mission lors de vos prochains travaux… Voilà à quoi sert la certification ACERMI. Selon le type de chantier effectué dans votre maison et l’isolant utilisé, la norme ACERMI peut être obligatoire pour l’obtention d'une prime énergie, d’un crédit d’impôt ou encore de l’éco-prêt à taux zéro par exemple. Minutieuse et rigoureuse, la certification ACERMI évalue l’efficacité d’un isolant selon 4 caractéristiques principales :

  1. La conductivité thermique ;
  2. La résistance à l’eau ;
  3. La résistance thermique ;
  4. Le comportement mécanique.

Ainsi, pour vous assurer un meilleur confort dans votre logement et réaliser de vraies économies d’énergie, choisissez des matériaux isolants de qualité, certifiés par des organismes reconnus !

En savoir plus sur la certification ACERMI

Qu’est-ce que l’avis technique du CSTB et quels sont ses avantages ?

Dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation, les matériaux sont soumis à des impératifs de qualité, de performance et de durabilité, tout comme leurs techniques de mise en œuvre. Le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) est en fait un organisme qui effectue les mesures, tests et essais et qui distribue au final, la certification CSTBat. Cet avis technique assure que les performances des produits affichés par le fabricant ne sont pas mensongères et que les conditions de pose mentionnées dans le document sont bien respectées. Il permet ainsi d’atteindre un niveau de sécurisation et de qualité optimal afin d’apporter aux acteurs de la construction, la confiance nécessaire pour avoir recours au matériau souhaité.

Partager

Vous recherchez la meilleure solution d'isolation en laine de coton ?
Arrêtez tout !
​​​​​​​Vous êtes au bon endroit...
Nous utilisons des cookies
Ils assurent le bon fonctionnement du site.
En continuant votre visite, vous acceptez leur utilisation.
En savoir +