Nous contacter

Elisabeth, journaliste maison-déco, séduite par les panneaux en laine de coton Cotonwool !

17 Juin 2019
Elisabeth, journaliste maison-déco, séduite par les panneaux en laine de coton Cotonwool !

C’est dans la commune La Vallée, en Charente Maritime (17), que Elisabeth D., journaliste dans la presse maison/déco, habite une vieille bâtisse des années 1900. En tant que bonne citoyenne, elle a voulu réduire ses consommations d’énergie en commençant par l’isolation de la toiture du bâtiment, dans l’intérêt de rénover par la suite, l’ensemble de l’espace et d’en faire un lieu de réceptions événementielles. Elle est aujourd’hui l’une des premières à avoir posé les panneaux en laine de coton Cotonwool. Rencontre…

Quel était la genèse de votre projet ?

Elisabeth D : C’est un projet d’envergure que j’ai voulu mettre en place depuis maintenant plus d’un an. La rénovation concerne une ancienne propriété familiale, un bâtiment qui date de fin 18ème   début 19ème siècle et qui fait plus de 200m². L’objectif était de transformer cet espace en un véritable lieu de réceptions événementielles. Mais il y a énormément de travail à produire et d’importants travaux à prévoir puisque le bâtiment en question est un bâtiment agricole implanté en pente, présentant des murs anciens et humides.

Avant isolation

Après isolation

Grâce aux panneaux en laine de coton, j’ai pu laisser ma charpente apparente, permettant ainsi d’offrir une certaine atmosphère à mon espace intérieur

Pourquoi avoir choisi les panneaux en laine de coton Cotonwool ?

Elisabeth : J’ai connu Cotonwool grâce à une agence de communication lyonnaise. A la base, je cherchais un matériau isolant mais je ne souhaitais pas utiliser de laine de verre ni de laine de roche. Je souhaitais utiliser un isolant naturel et j’avais entendu parler de la technique du vrac mais pas celle des panneaux. Je cherchais à placer l’isolant entre les chevrons, le but étant également de garder la charpente apparente. Et c’est exactement ce qu’a permis l’isolant Cotonwool !

Vous avez un projet d'isolation ? Contactez-nous.

Quel était l’objectif principal de cette isolation ?

Elisabeth D : Ce projet avait pour objectif prioritaire l’isolation thermique de la bâtisse car aucun isolant n’avait encore été mis en place depuis la construction du bâtiment. Les travaux ont débuté au printemps 2018 et le projet devrait (je l’espère !) voir le jour, dans 1 an. En effet, nous avons également dû refaire toute la toiture, effectuer quelques démolitions, et une partie du bâtiment en parpaing a dû être rajoutée à la bâtisse. J’ai décidé de ne pas isoler les murs d’origine en pierre mais d’effectuer simplement l’isolation du plafond et d’intégrer un chauffage par le sol. J’ai également mis des menuiseries isolantes en double vitrage. Le projet étant conséquent, il faut s’armer de patience afin que le résultat final soit à la hauteur de mes attentes…

Avec l’isolation en laine de coton Cotonwool, j’atteins aujourd’hui un R=5,2 et avec la finition en liège en supplément, j’arrive à un R=6,2, pour 25 cm d’épaisseur !

Comment s’est passée la pose de l’isolant en laine de coton ?

Elisabeth D : Comme la technique des panneaux Cotonwool le permet, j’ai décidé de poser l’isolant toute seule. Le projet est lourd et très long mais la mise en place de l’isolation se fait très rapidement. J’ai réussi à en poser déjà un bon tiers, et en effet, la pose de l’isolant en laine de coton n’a rien à voir avec celle en laine de verre. Les panneaux sont suffisamment élastiques pour pouvoir les installer rapidement et les manier facilement. Souvent les isolants naturels ne peuvent se couper que dans un seul sens et sont plus difficiles à manipuler. En revanche, lorsque nous utilisons l’isolant Cotonwool, il est possible de le découper dans les 2 sens et de reprendre certains bouts lorsqu’il en manque.

Découpe des panneaux

Des questions sur la pose des panneaux en laine de coton ? Un professionel vous répond.

Vous êtes très attachée à l’aspect environnemental…

Elisabeth D : En effet, j’ai également mis en place différents éléments en faveur de l’environnement comme l’installation d’un chauffage par le sol, fonctionnant grâce à des panneaux solaires. Afin de compléter mon isolation, j’ai décidé d’utiliser des panneaux de liège expansé*, formant des petits copeaux qui se collent entre eux et créant ainsi, des panneaux rigides. Avec l’isolation en laine de coton Cotonwool j’atteins aujourd’hui un R=5,2 et avec la solution du liège en supplément, j’arrive à un R=6,2, pour 25 cm d’épaisseur. J’ai choisi cette solution en plus de la laine de coton car le liège est un matériau respirant. Cette technique fait office de finition de plafond. Ainsi, je n’ai pas besoin de faire de peinture et je peux laisser le matériau tel quel, sans retoucher quoi que ce soit.

*fait avec des chutes de fabrication de bouchons

Pour qu’une isolation soit réussie, il faut que l’isolant soit perspirant et qu’il offre une certaine inertie afin de créer un déphasage

Selon vous, qu’est-ce qu’une bonne isolation ?

Elisabeth D : Pour qu’une isolation soit réussie, il est nécessaire que l’isolant offre une certaine inertie afin de créer un déphasage et empêcher de faire entrer la chaleur à l’intérieur d’une habitation l’été par exemple, période pendant laquelle les murs vont emmagasiner le froid de la nuit pour le restituer tout au long de la journée et éviter que le bâtiment ne monte trop en température. En effet, aujourd’hui l’inertie thermique d’un bâtiment joue un rôle important dans le confort intérieur d’un habitant. Également, il faut que l’isolant puisse laisser respirer les matériaux (en général, en isolation de toiture, on retrouve le bois…) et qu’il soit perspirant : les habitants en règle générale créent beaucoup de vapeur d’eau et il faut que celle-ci puisse s’échapper et traverser l’isolant sans l’abîmer et le détruire. Et l’isolant en laine de coton Cotonwool offre tous ces avantages… en plus d’être biosourcé !

Finalement, qu’est-ce qui vous a attiré chez Cotonwool ?

Elisabeth D : Ce qui m’a plu chez Cotonwool, en dehors du fait que cette solution soit dotée d’une bonne inertie et que l’isolant en laine de coton laisse respirer les matériaux, est sa fabrication made in France, faite à base de chutes de tissus issues de l’industrie textile. C’est une technique de recyclage qui consomme très peu… Également, grâce à l’isolation en laine de coton, l’ambiance qui règne dans le bâtiment n’a rien à voir avec celle que l’on retrouve après une rénovation en placo par exemple.
Enfin, il est important de rappeler qu’en plus d’être un excellent isolant thermique, Cotonwool est, avec sa laine de coton, très performant en termes d’isolation phonique. Cette solution me permet ainsi d'atténuer de façon significative la propagation du bruit et donc ne pas déranger le voisinage avec les éventuelles nuisances sonores émises lors des événements !

Un professionnel Cotonwool répond à toutes vos questions, contactez-le !

Partager

Vous recherchez la meilleure solution d'isolation en laine de coton ?
Arrêtez tout !
​​​​​​​Vous êtes au bon endroit...
Nous utilisons des cookies
Ils assurent le bon fonctionnement du site.
En continuant votre visite, vous acceptez leur utilisation.
En savoir +